top of page

MA RECETTE MAISON DE BADIGEON DE CHAUX TOUT CHAUD CACAO



QUELS INGRÉDIENTS IL ME FAUT ?

I

* De la chaux aérienne ultra blanche, la plus pure possible. Pas hydraulique. Nan. AÉRIENNE. La différence je te l'explique ici.

Tu la trouves dans le commerce en poudre ou en pâte.

En pâte, elle sera plus onctueuse et facile à mettre en œuvre. Idéale pour les bricoleurs avec deux mains gauches et si tu veux mettre toutes les chances de ton côté.

Si vous tu n'arrives pas à mettre la main sur de la chaux en pâte, pas de panique. Prépare-la à l’avance en mélangeant ta chaux en poudre à de l'eau - consistance pâte à gaufre que tu délaieras le moment venu - et en laissant reposer quelques jours dans un seau fermé.


En séchant sur le mur, la chaux carbonate - elle redevient calcaire en récupérant l’oxygène contenu dans l’air. Et ça c'est ce que tu veux.

Si la chaux sèche trop vite (à cause des conditions météo, si ton support n'est pas assez humide, si ta recette n'est pas optimale ou si tu n'as pas fait de sacrifice humain aux dieux du BTP), le processus de carbonatation n'a pas le temps de se faire et ton badigeon poudre : il est tout farineux et c'est vraiment pas ce que tu souhaites.


Pour ma part, j'ai opté pour la Tradical H98, une chaux calcique éteinte achetée chez Point P mais il y en a plusieurs alternatives (avec notamment la chaux en pâte, qui présente l'avantage de ne pas vous enfariner la truffe mais est moins pratique pour le mélange avec les autres ingrédients ). Je vous laisse le plaisir de creuser la question.


* De l'eau.

Certains vont plutôt opter du lait écrémé (d'où le terme de lait de chaux, quoique le lait de chaux soit en général moins pâteux et plus laiteux). Pourquoi qu'ils font ça ? Parce que la caséine naturellement présente dans le lait va servir de liant.

Perso j'ai choisi l'eau parce que bon, quand même, peindre avec du bon lait ça me fait mal au coeur...


* Des pigments naturels. Que j'ai trouvés chez Planète Mat à Bellême, mais que tu peux acheter sur l'internet, voire même trouver sur @leboncoin


* De l'agent mouillant pour disperser facilement les pigments dans le mélange (j'ai opté pour du liquide vaisselle lambda).


* Des adjuvants (qui vont améliorer le mélange et notamment faire en sorte qu'il accroche au poil). J'ai choisi le savon noir, parce que j'en ramène souvent du Maroc ( 2€ le kilo, yep). J'adore son odeur, et je suis partie du principe que s'il y en avait dans le tadelakt - mon Graal question savoir-faire - c'était bon signe.

Mais tu peux choisir également d'ajouter un fixateur qui, comme son nom l'indique fixe les pigments tout en favorisant la prise de la chaux.

Parmi les différentes fixateurs naturels tu trouves le latex, la caséine, la colle de peau de lapin, la gomme arabique, l'huile de lin, le sang, le vinaigre et encore plein d'autres trucs bizarres. J'ai pour ma part choisi le sel d'alun. J'en ai commandé des quantités astronomiques sur Maison-Ecolo histoire d'être tranquille (coût total de l'opération 40€ les 5kg, moins cher que d'en acheter six fois dans une grande surface, surtout que tu n'en trouves pas partout).


* Des gants et des lunettes et aussi un masque. La chaux, à la base, ça sert à dissoudre les cadavres, donc tu imagines bien que c'est pas de ça dont t'as envie dans tes petits poumons roses.


* Un gros pot rond (Genre 5l) et si tu veux faire de plus grandes quantités une vieille poubelle ronde avec couvercle c'est extra.


* Un mélangeur à monter sur sa perceuse, c'est ultra utile si vous voulez encore avoir l'usage de vos bras après le mélange. Sinon, un bon bâton fera l'affaire.


* Des étiquettes pour référencer tes pots de badigeon. Si tu fais plusieurs mélanges et qu'il t'en reste (oui, ça se garde : c'est ti pas merveilleux ?) ça t'aidera à t'y retrouver. Perso j'ai des pots dans tous les sens, et je ne sais plus quel beige est lequel.


* Pour ceux qui veulent un badigeon avec une couvrance optimale et de l'onctuosité on peut également prévoir d'ajouter des poudres de marbres ou du talc, type carbonate de calcium ou blanc de Meudon.


LA MIXTURE


N.B : Loin d'être universelle, cette recette ne reflète que mon expérience et mes préférences. Si elle ne marche pas pour vous, merci de ne pas m'intenter de procès.


J'ai fait un paquet d'essais.

Voici peu ou prou ma recette finale :


4,5 litres d'eau
3 kilos de chaux
2 poignées de percarbonate de potassium
1 litre d'eau mélangé à du savon noir pur (environ une tasse)
Des pigments
L'équivalent de 3/4 cuillerées à soupe de liquide vaisselle

Rien ne vaut évidemment votre propre mixture, à votre main.

Il faudra que la consistance de la peinture et son rendu vous conviennent en tenant compte du fait que :

- lors de vos essais la consistance ne doit être ni trop pâteuse, ni trop liquide. Une belle pâte à crêpes, voilà l'idée.

- le pourcentage total de pigments (naturels c'est mieux) ne doit pas excéder 15%.


Le gros enjeu du badigeon, c'est de s'assurer d'avoir des couleurs homogènes, surtout si on veut que les teintes pièces soient harmonisées.

Personnellement je souhaitais un rendu couleur proche de mes enduits à la chaux : plutôt blanc cassé.

Maligne la lapine, j'ai réalisé en amont un litre de badigeon très chargé en pigments Terre de Sienne légèrement additionné d'ocre jaune safran, et je m'en suis servi de base. J'ai dilué une portion de cette potion magique dans chacune de mes bassines et ainsi garanti une - relative - homogénéité de la couleur.


En tous les cas, surtout, n'oubliez pas de TESTER votre badigeon avant de vous lancer tête baissée dans vos 65m2. Personnellement, je préfère - et de loin- foncer et voir après si j'ai bien fait, et c'est pourquoi j'ai peinturé environ 28576 m2 pour une surface utile de 120m2. Je vous parle donc en connaissance de cause. Il est indispensable de tester votre consistance d'application, et la couleur que vous obtiendrez une fois sec. Prenez donc un morceau de spores et servez-vous en de palette. Ça va sécher très vite (au besoin, mettez-y un petit coup de séchoir si vous êtes attendus). Vous vous rendez vite compte si la matière farine à l'application ou si elle poudre une fois sèche et ferez les corrections dans votre mélange.


Alors l'idéal selon certains dingos de la question, c'est de préparer son mélange plusieurs semaines voire plusieurs mois à l'avance en le remuant de temps en temps et en rajoutant de l'eau au moment de l'utilisation car la mixture va sécher, forcément. Et d'avoir un malaxeur sous la main parce que le repos va tasser la mixture et favoriser les couches de matière différentes.

Personnellement, mon retour d'expérience c'est que mon mélange se porte super bien lorsqu'il patiente quelques jours au moins avant usage.




La bonne nouvelle c'est surtout que le badigeon se conserve potentiellement tant que tu veux dans un pot hermétique. Tu peux donc le remiser dans un coin et t'en servir pour des raccords ultimes ou reprendre le pinceau bien plus tard. Il faut surtout songer à indiquer quel badigeon a été utilisé pour quelle pièce quand on fait plusieurs mélanges parce qu'après bonjour pour te souvenir.



Sachez que pour des effets encore plus whaouh, certains n'hésitent pas à ajouter de la poudre de marbre, paillettes, d'argile.




Комментарии


bottom of page